Interview de Stéphane Lima

Interview de Stéphane Lima

1er prix du Jury
de l'exposition de photographie
"La nature sous toutes ses formes"

RankArt : Pouvez-vous présenter l’artiste photographe que vous êtes en quelques mots?
Stéphane Lima : Bonjour, artiste photographe est un terme un peu fort pour ce qui me caractérise, je ne suis qu'un tout jeune novice de 43 ans, qui a débuté la photographie depuis 3 ans. Je suis un touche à tout, je passe de la macro aux portraits en passant par le paysage ou l'animalier. Je me cherche, je tâtonne, j'apprends...


RankArt : Quel a été le parcours professionnel et artistique qui vous a forgé en tant qu’artiste auteur-photographe?
Stéphane Lima : Je me suis toujours plus ou moins amusé à prendre des photos, que ce soit en vacances ou en balade le dimanche, mais un jour j'ai fais poser ma nièce. J'ai posté les photos sur facebook et j'ai été invité à participer à une rencontre photographes / modèles et c'est de la que tout est parti.


RankArt : Quel est le point de départ d’une photo (un schéma, une image, le hasard, l’imagination seule, un peu de tout ça) ?
Stéphane Lima : En faite, c'est souvent le hasard d'une rencontre, d'une balade, d'un film, d'une musique qui stimule mon imagination à mettre en place un shooting photo.


RankArt : Quels conseils donneriez-vous à un photographe débutant ?!
Stéphane Lima : Que pour commencer il n'est pas la peine d'investir dans un boîtier à 3000 euros et qu'il vaut mieux apprendre petit à petit et évoluer, qu'investir fort et stagner, voir se dégoutter par la complexité de certains appareils. Pour ma part j'ai commencé avec un compact à 69 euros et de la j'ai eu envie d'apprendre. Le plus important c'est de shooter, rien de tel que la pratique pour avancer. De sortir aussi de sa zone de confort en photographiant des choses qui ne nous attirent pas spécialement mais que nous devons mettre en valeur à travers nos photos. De ne pas hésiter à prendre contact avec d'autres photographes ou de suivre des chaînes youtube, faites par des amateurs passionnés telle que « Mon petit reflex » faite par Sylvain Lepoutre.


RankArt : Avec quel auteur-photographe aimeriez-vous vous entretenir ? Et pourquoi ?
Stéphane Lima : J'aimerais beaucoup rencontrer Mathieu Pujol, photographe animalier. J'aimerais apprendre à ses cotés, comprendre comment capter au mieux la vie animale et retranscrire toute son intensité à travers mon objectif.


RankArt : Selon vous, à partir de quel moment un photographe, un musicien, un peintre… devient un artiste?
Stéphane Lima : Je pense qu'on devient un artiste lorsqu’une de nos créations véhicule des émotions.


RankArt : Quel est votre plus fort souvenir d’auteur-photographe ?
Stéphane Lima : Pour le moment le plus fort c'est d'avoir vu sur votre site ma photo remporter le premier prix, ça a été un grand moment de joie.


RankArt : Artistiquement parlant, y a-t-il un rêve que vous n’avez pas encore réalisé ?
Stéphane Lima : Personnellement j'aimerais beaucoup aller photographier le « saut de la mort » du grand requin blanc en Afrique du sud ou en Australie, ce poisson me fascine depuis toujours et je rêve d'avoir cette opportunité un jour.


RankArt : Avez-vous une actualité artistique ? Si oui, quelle est-elle ? Quels sont vos projets ?
Stéphane Lima : Pour le moment mes seules actualités sont visibles sur ma page Facebook. Je continue d'apprendre en compagnie de modèles hommes femmes, dans des projets aussi bien loufoques que sérieux. J’intègre en septembre, si tout se passe bien l'Etpa (école supérieure de photographie & de game design) à Toulouse.


RankArt : Pour se faire une idée de votre personnage de façon plus générale, j’aime bien soumettre à nos artistes interviewés les questions un peu naïves du thème de l’île déserte…
-Sur une île déserte vous emportez…
*Quel film ? « Le 13eme guerrier »
*Quel livre ? Ce serait d'ailleurs plus une bande dessinée, ce serait « Martin Bonheur de Stéphane Louis et Jérôme Félix »
*Quelle musique ? Je pencherais pour une compil de country
*Quel objet ? Un allume feu compact Bear Grylls
*Laquelle de vos photographies ? Ce serait une photo de ma petite princesse.


RankArt : Quel voyage aimeriez-vous encore faire ?
Stéphane Lima : Je rêve de visiter le canada et ses paysages mythiques.


RankArt : Quelles étaient vos ambitions d’enfant pour votre vie d’adulte ?
Stéphane Lima : Quand j'étais enfant, je voulais faire un métier en relation avec la bande dessinée, le dessin animée, et au final la photographie est très proche de ces domaines, cadrages, compositions et couleurs sont des points communs. Donc au final j'ai presque réussi.

Merci Stéphane !
Retrouvez Stéphane Lima sur son site Web et sa page Facebook.

Dernière modification : 11 fév. 2017