Interview de Marion Tubiana

Interview de Marion Tubiana

Medeya : Pouvez-vous vous présenter en quelques mots à nos lecteurs ?
Marion Tubiana : Je suis Marion Tubiana, jeune artiste de 25 ans et vivant en région parisienne. Je suis autodidacte, je dessine depuis toute petite et mêler cette passion avec celle des animaux s’est imposé comme une évidence pour moi.

Medeya : Quel est le parcours scolaire et/ou professionnel et/ou artistique qui vous a forgée en tant qu’artiste pastelliste et photographe?
Marion Tubiana : Que ce soit pour la photo, le pastel ou encore la peinture, c’est seule que j’ai appris et que je continue d’essayer d’améliorer mes techniques.
C’est un ami de ma sœur qui m’a fait découvrir le pastel en m’offrant un coffret.
Je me suis alors lancée dans la reproduction de photos d’animaux, au début pour mon propre plaisir puis, voyant que mon travail plaisait, j’ai commencé à le proposer à la commande.
Avec l’envie d’essayer autre chose j’ai aussi commencé la peinture à l’huile dans laquelle je peux m’exprimer différemment du pastel.
Trois plaisirs distincts mais une seule passion.

Medeya : Pourquoi avoir choisi la photographie et le pastel comme mode d’expression plutôt qu’un autre ? Quel a été le déclic ?
Marion Tubiana : Je dirais que ce sont ces modes d’expression qui m’ont choisi.

Medeya : De ce que j'ai découvert de vos galeries de photos, il parait évident que votre sujet de prédilection est l'animal et plus particulièrement le cheval. Pouvez-vous nous en parler ?
Marion Tubiana : En effet, le cheval a toujours fait parti de ma vie. Je monte depuis l’âge de 5 ans et c’est ma plus grande source d’inspiration.
D’ailleurs, ces animaux qui me font vibrer ne sont pas présents seulement sur mes toiles… mais aussi dans ma vie : 2 chevaux, 2 chiens, 2 chats, des oiseaux, des tortues…
Les animaux ne parlent pas, mais il est important pour moi de pouvoir dévoiler leur âme (ou peut être une partie de la mienne) dans mes tableaux pour délivrer un message.

 

Medeya : Votre vie et ses étapes influencent-elles votre art et de quelle manière ?
Marion Tubiana : N’ayant que 25 ans je dirais que ma vie débute seulement mais il est sûr que tout est influence, une émotion, une humeur… mon enfance au milieu des animaux aura déjà eu la plus grande influence.

Medeya : Et si vous deviez choisir entre le travail au pastel et la photographie… ?
Marion Tubiana : Dur question car pour moi l’un ne va pas sans l’autre vu que mon art consiste à me baser sur la photographie.

Medeya : Comment définiriez-vous votre travail artistique ? Que dites-vous de vos œuvres à quelqu’un qui n’a jamais vu votre travail ?
Marion Tubiana : J’entends souvent « oh on dirait une photo ». Moi je dirais plutôt que mon travail est bien plus qu’une simple photo, je recherche avant tout l’équilibre, l’expression et j’essaie de dévoiler une âme afin que mes tableaux puissent dégager des émotions, une ambiance, différente de ce qu’une photo pourrait apporter.

Medeya : Qu’est ce qui, de façon générale influence votre travail (peintre, cinéma, musique, auteur) ?
Marion Tubiana : Je dirais que ce sont surtout mes émotions sur le moment qui influenceront mon travail. Je travaille sur un fond de musique ou plus principalement en écoutant des livres audio. Je suis alors concentrée sur l’histoire que j’entends et mes pinceaux vont et viennent au fil de mes émotions.

Medeya : Avec quel artiste d’hier, toutes disciplines confondues, auriez-vous aimé vous entretenir ? Et pourquoi ?
Marion Tubiana : Théodore Géricault pour son amour et sa passion des chevaux que l’on ressent parfaitement dans ses œuvres.

Medeya : Selon vous, à partir de quel moment un peintre, un photographe, un musicien… devient un artiste ?
Marion Tubiana : Je pense que l’on peut se sentir et se déclarer artiste n’importe quand mais qu’on le devient réellement lorsque ce sont les gens qui vous le disent.

Medeya : Quelle est l’exposition d’un autre artiste qui vous a le plus marquée ?
Marion Tubiana : J’avoue ne pas être allée voir beaucoup d’exposition pour le moment mais je vous répondrais sûrement dans quelques années !

Medeya : Quelle est votre actualité artistique et quels sont vos projets ?
Marion Tubiana : Je n’ai pour le moment pas vraiment eu l’occasion d’exposer mon travail en dehors d’internet… J’aimerais donc cette année développer ce côté.
Je participe au salon d’art animalier de Saint Pierre les Nemours du 12 au 20 mars prochains et j’ai d’autres nombreux projets d’expositions et de salons mais je ne pourrais vous en dire plus qu’une fois qu’ils se concrétiseront.

Medeya : Pour se faire une idée de votre personnage d'une façon plus générale, j’aime bien soumettre à nos artistes invités les questions un peu naïves du thème de l’île déserte…
-Sur une île déserte vous emportez…
*Quel film ? Le seigneur des anneaux.
*Quel livre ? Maxime Chattam mais le choix serait dur.
*Quelle musique ? Ludovico Einodi ou autre grands noms des musiques de films.
*Quel objet ? Mes pastels (la peinture risquerait de se mélanger au sable…)
*Laquelle de vos œuvres ? Une feuille vierge pour pouvoir en commencer une.

Medeya : Quel voyage aimeriez-vous faire ?
Marion Tubiana : Visiter les plus beaux élevages de chevaux afin de pouvoir les photographier et utiliser mes clichés pour mes tableaux.

Medeya : Quelles étaient vos ambitions d'enfant pour votre vie d'adulte ?
Marion Tubiana : Vétérinaire.

Merci Marion !
Retrouvez Marion Tubiana sur son site Web et sa page Facebook.

Dernière modification : 11 juil. 2016