Interview with Alain Genson

Interview with Alain Genson

1st jury prize
of the 5th Abstract Painting Exhibition

RankArt : Pouvez-vous vous présenter en quelques mots à nos lecteurs ?
Alain Genson : Je suis un autodidacte curieux et aimant l'expérimentation.

RankArt : Pratiquez-vous la peinture pour votre loisir ou en tant que professionnel ?
Alain Genson : Je vois la peinture plutôt sous l'angle d'un travail que d'un loisir, non professionnel pour l’instant.

RankArt : Quel a été le parcours professionnel et/ou artistique qui vous a forgé en tant qu’artiste ?
Alain Genson : Tous les parcours de vie peuvent conduire à la créativité.

RankArt : Pourquoi avoir choisi la peinture comme mode d’expression plutôt qu’un autre ? Quel a été le déclic ?
Alain Genson : Sans doute mon impatience ! C'est un médium permettant de s'affranchir de certaines limites de temps. Je pratique aussi la céramique, l'écriture ou le détournement d'objets à l’occasion.

RankArt : Votre vie et ses étapes influencent-t-elles votre art ?
Alain Genson : Non ou alors dans l'idée que les expériences de la vie permettent à chacun de se rapprocher de son côté créateur.

RankArt : Comment définiriez-vous votre travail artistique ?
Alain Genson : C'est un travail de recherche, d’exploration.

RankArt : Qu’est ce qui, de façon générale influence votre peinture (peintre, cinéma, musique, auteur…) ?
Alain Genson : La notion de surréalisme, le fait que l'on puisse être interpellé par une phrase ou une image en décalage avec notre perception de la réalité
J'aime beaucoup le mouvement Dada, pour cette belle indépendance d'esprit et cette créativité dans un contexte de guerre et de peur, c'est sans nul doute une forme de résistance.

RankArt : Quel est le point de départ d’un tableau, la genèse d’une œuvre (un schéma, une image, le hasard, l’imagination seule, un peu de tout ça…) ?
Alain Genson : Le lâcher prise, la non intervention du mental c'est ce qui est le plus difficile, il suffit d'essayer de ne penser à rien pendant 30 secondes pour s'en apercevoir … !

RankArt : Avec quel peintre d’hier auriez-vous aimez vous entretenir ? Et pourquoi ?
Alain Genson : Zao Wou Ki. Pour tenter d'appréhender les espaces intérieurs. Mais aussi avec tant d'autres ...

RankArt : Et parmi vos contemporains ?
Alain Genson : Ousmane Sow pour la force et la sagesse qui se dégagent de ses sculptures. Il est malheureusement décédé l'année dernière.

RankArt : Selon vous, à partir de quel moment un peintre, un photographe, un musicien… devient un artiste ?
Alain Genson : Nous sommes tous artistes ! C'est la part créatrice de l'être humain qu'il nous faut développer et ce, dans tous les domaines.

RankArt : Artistiquement parlant, y a-t-il un rêve que vous n’avez pas encore réalisé ?
Alain Genson : Travailler sur très grand format.

RankArt : Pour se faire une idée de votre personnage de façon plus générale, j’aime bien soumettre à nos artistes invités les questions un peu naïves du thème de l’île déserte…
-Sur une île déserte vous emportez…
*Quel film ? L'intégrale des Monthy Python
*Quel livre ? Celui qui n'est pas encore écrit
*Quelle musique ? Beaucoup ! A écouter entre des plages de silence.
*Quel objet ? Un couteau et un bout de ficelle, plus ma bouée canard car je nage très mal.
*Lequel de vos tableaux ? Plutôt de quoi en faire !

RankArt : Quel voyage aimeriez-vous encore faire ?
Alain Genson : Le voyage dans le temps.

RankArt : Quelles étaient vos ambitions d’enfant pour votre vie d’adulte ?
Alain Genson : Plutôt que d'ambitions je parlerais de rêve d’enfant, celui d'un monde ou la joie, l'éternité et l'immortalité remplacent la souffrance, le temps et la mort.

Merci Alain !
Retrouvez Alain Genson sur son site Web.

Last modified: 04/27/2017